La solidarité locale s’organise grâce aux réseaux sociaux

Depuis quelques jours, et face à l’évolution de l’épidémie et des mesures de confinement qui touchent le pays, les réseaux sociaux, comme Facebook deviennent une des dernières fenêtres vers les autres et notamment les amis et voisins. Ainsi, à l’instar des DNA à l’échelle de l’Alsace , en Alsace Bossue, Julien Kientz, qui habite et travaille à Keskastel, a mis en place un groupe Facebook public intitulé « Tous solidaires – Alsace Bossue/Moselle proche ». Fort d’un peu plus de 900 membres, ce groupe doit servir à recenser les propositions d’aide un peu partout dans le secteur, afin de les faire connaître à ceux qui en auraient besoin. Les internautes se partagent également quelques bons plans, comme la localisation de distributeurs de lait à la ferme, ou les sites internet de fermes du secteur susceptibles de répondre à des besoins en œufs ou en légumes, par exemple.Il conviendra, bien entendu pour ces personnes de bien suivre les procédures liées à ces déplacements, mais aussi de prendre garde aux modalités de transmission de ces courses pour ne pas se mettre en danger, ni mettre en danger les personnes à qui elles rendront ainsi service.

Lire la suite sur : https://www.dna.fr/edition-saverne-sarre-union/2020/03/21/la-solidarite-locale-s-organise-grace-aux-reseaux-sociaux