Coronavirus: elles se livrent sur le confinement, les réseaux sociaux indignés

L’autrice Leïla Slimani et la chanteuse Lou Doillon auraient pu permettre de penser un épisode de vie inédit, de mettre des mots sur une situation extravagante, anxiogène. Malheureusement, le journal de bord a tourné à la mascarade, provoquant une avalanche de protestations d’internautes.

Tandis que des pays entiers se barricadent, que les économies s’effondrent et que s’affiche, sans discontinuer, le décompte morbide des victimes du coronavirus, deux artistes ont raconté leurs premiers jours de confinement.

L’autrice Leïla Slimani, dans sa maison à la campagne, regarde l’aube se lever sur les collines et voit dans ce moment une aubaine. La chanteuse Lou Doillon regrette que les magasins de matériel de dessin ne soient pas considérés comme essentiels à la nation.

De la caissière, du livreur et de tous ceux qui n’ont pas d’autre choix que de travailler, la plupart du temps sans protection, pour faire fonctionner le pays.

Lire la sur : http://www.rfi.fr/fr/europe/20200320-coronavirus-confinement-slimani-fracture-r%C3%A9seaux-sociaux-indign%C3%A9s