Coronavirus : les sept fake news qui inondent les réseaux sociaux sur les origines de l'épidémie

Déjà, fin février, l’Organisation mondiale de la santé avait tordu le cou à plusieurs d’entre elles sur son site internet, dénonçant leur propagation, et tenant à corriger un grand nombre de fausses informations. FAUX – L’Organisation mondiale de la Santé dément l’information selon laquelle une personne qui arriverait à retenir sa respiration durant dix secondes ne serait pas touchée par le virus. FAUX – Comme le rapportent nos confrères de RTL, de nombreux messages ayant pour but de créer la panique et l’anxiété affirment que les hôpitaux, sont saturés. Un tweet signé “Info Samu de Brest” a ainsi écrit : “Nous ne sommes plus en capacité d’effectuer le comptage tant le nombre de cas de personnes infectées explose”. Si une meilleure qualité de l’air a été constatée en France, notamment dans la région Île-de-France par AirParif, la pollution atmosphérique, elle, n’a pas encore baissé, contrairement à l’Italie ou la Chine qui ont observé une nette diminution.

Lire la suite sur : https://www.midilibre.fr/2020/04/05/coronavirus-les-sept-fake-news-qui-inondent-les-reseaux-sociaux-sur-les-origines-de-lepidemie,8834215.php