Image : Ahmed TAGHZA

Ce spécialiste de moutons à cinq pattes sait s’adapter à des demandes très exigeantes des grands groupes qui leur livre des pièces, des machines ou des dispositifs uniques pour faire marcher leurs ateliers ou leurs entreprises. Et voilà, la crise du coronavirus a met toute l’économie française à l’arrêt mais pas l’imagination de Laurent Loiselet, son associé Jean-Yves Sola et leur petite équipe. En lisant la presse et en regardant les effets néfastes du virus sur l’activité économique, ils ont décidé de trouver une solutions aux boutiques, magasins et commerces des villes et des villages.Dans un monde où la concurrence des grands magasins ou d’Amazon fait rage, les deux hommes ont réfléchi à l’idée qui permettra aux clients de revenir vers les boutiques sans danger. Le premier porte le nom de Solœur et il est à l’essai au restaurant Pause Déjeuner du centre commercial 3C aux Corvées à Vernouillet. « C’est un dispositif universel qui permet aux commerçants d’ouvrir leurs boutiques, livrer les clients, réceptionner le paiement sans courir aucun risque sanitaire.

Lire la suite sur : https://www.lechorepublicain.fr/chartres-28000/actualites/deux-artisans-d-eure-et-loir-ont-cree-un-portillon-anti-coronavirus-pour-les-commerces_13778333/