Un scanner équipé de logiciels de haute définition, "avec la transparence, la couleur, le relief" pour pouvoir scruter le Covid-19 à l’œil nu. Des images de reconstruction permettant ainsi de "voir l’ennemi en face", comme le résume le radiologue sur notre antenne. Sur ces images, on peut découvrir un thorax en trois dimensions, dans lequel des globules bleus accrochés aux parois désignent des amas de virus. Cette reconstruction en trois dimensions permet alors de constater "les conséquences du virus" en bleu, c’est-à-dire la pneumopathie, en rouge "les tuyaux par lesquels l’air entre", détaille à son tour le docteur Gérald Kierzek, et puis des caillots se trouvant dans l’artère pulmonaire.

Un scanner équipé de logiciels de haute définition, “avec la transparence, la couleur, le relief” pour pouvoir scruter le Covid-19 à l’œil nu. Des images de reconstruction permettant ainsi de “voir l’ennemi en face”, comme le résume le radiologue sur notre antenne. Sur ces images, on peut découvrir un thorax en trois dimensions, dans lequel des globules bleus accrochés aux parois désignent des amas de virus. Cette reconstruction en trois dimensions permet alors de constater “les conséquences du virus” en bleu, c’est-à-dire la pneumopathie, en rouge “les tuyaux par lesquels l’air entre”, détaille à son tour le docteur Gérald Kierzek, et puis des caillots se trouvant dans l’artère pulmonaire.

Lire la suite sur : https://www.lci.fr/sante/coronavirus-pandemie-medecine-radiographie-le-covid-19-filme-pour-la-premiere-fois-ces-images-exclusives-qui-permettent-de-comprendre-l-effet-du-virus-sur-les-poumons-2150841.html