La mère avait été admise à l’hôpital pour une césarienne, auparavant elle aussi avait fait l’objet d’un test rapide et le résultat a été positif” au Covid-19, a expliqué le Dr Alvaro Bardalez à la chaîne de télévision Canal N. La mère était porteuse du coronavirus, mais sans ressentir de symptômes, et l’enfant a été “contaminé par sa mère à travers le placenta”, a ajouté dans un communiqué l’organisme péruvien de Sécurité sociale qui administre plus de 400 établissements médicaux au Pérou. L’Organisation mondiale de la Santé dit également ne pas données sur le fait que les femmes enceintes puissent transmettre le virus au foetus durant la grossesse ou au bébé lors de l’accouchement. L’enfant, qui pesait 3,16 kg à la naissance, a vu le jour dans un hôpital de la région de San Martin (centre), où il a été placé à l’isolement avec sa mère.

Lire la suite sur : https://www.lexpress.fr/actualite/societe/sante/au-perou-un-bebe-nait-contamine-par-le-covid-19_2123816.html