5G et coronavirus : d’où vient cette théorie fumeuse qui se répand dans le monde entier ?

Les attaques répétées de ces « tours de la mort », du nom donné aux antennes 5G par les adeptes de cette théorie du complot, ont entraîné des enquêtes de police menées, comme au Royaume-Uni, par les services antiterroristes. Tout est parti d’une vidéo d’un certain Dr Thomas Cowan. Cet homme s’est fait connaître aux États-Unis comme vice-président de l’Association de médecine anthroposophique. Il prétend que chaque pandémie des 150 dernières années est apparue avec un nouveau progrès dans l’électrification de la Terre : la grippe dite « espagnole » avec l’expansion des ondes radio, celle de la fin de la Seconde Guerre mondiale avec l’introduction des radars. À partir de cette vidéo, l’idée s’est répandue à la vitesse de l’éclair chez les groupes anti-5G, déjà convaincus que les ondes émises par cette nouvelle technologie nuisent à la santé, provoquant le cancer et fragilisant notre système immunitaire. La 5G représente une puissance de 0,6 Watts. À titre de comparaison, un four à micro-ondes chauffe des molécules sans pour autant les détruire avec une puissance de 1000 watts…

Lire la suite sur : https://www.ouest-france.fr/leditiondusoir/data/88889/reader/reader.html#!preferred/1/package/88889/pub/126212/page/11