Les assureurs ont dû se résoudre à participer à hauteur de 400 millions. L’Etat et les régions vont assurer l’essentiel du financement de 7 milliards d’euros.

Les critères d’attribution ont été élargis, d’abord à certaines catégories d’agriculteurs, aux artistes-auteurs, et aux entreprises en redressement judiciaire et en procédure de sauvegarde. Pour les secteurs de l’hôtellerie-restauration, du tourisme et du loisir, plus durablement touchés par la crise, l’accès au fonds a été étendu, vendredi 24 avril, à des entreprises de taille supérieure et la subvention doublée, à 10 000 euros au maximum.

Lire la suite sur : https://www.lemonde.fr/economie/article/2020/04/25/coronavirus-les-grandes-entreprises-ne-se-bousculent-pas-pour-contribuer-au-fonds-de-solidarite_6037751_3234.html