Coronavirus : pourquoi les banques mettent des milliards de côté

Après les banques américaines, les établissements européens réalisent d’importantes provisions pour créances douteuses. Tous craignent une envolée des prêts non remboursés, notamment ceux accordés avant la crise. Les montants de ces provisions sont le fruit d’anticipations de pertes à venir et du rythme auquel les banques sont en mesure de les passer.

Après les 25 milliards de dollars de provisions faites par les banques américaines, c’est au tour des établissements européens de mettre des sommes astronomiques de côté pour faire face aux potentielles pertes causées par la crise économique liée à la pandémie de coronavirus. Les établissements bancaires craignent en effet une envolée du nombre de prêts non remboursés de la part des entreprises et des ménages fragilisés par la pire récession depuis la seconde guerre mondiale.

Lire la suite sur : https://www.latribune.fr/entreprises-finance/banques-finance/coronavirus-pourquoi-les-banques-mettent-des-milliards-de-cote-846466.html