Covid-19 : une étude allemande prouve-t-elle que les enfants sont aussi contagieux que les adultes ?

Image : 123RF
Seuls 3,4% de tous les patients testés positifs au Covid-19 étaient âgés de moins de 20 ans. Au final, l’étude inclut 37 enfants positifs âgés de 1 à 6 ans, 16 de 7 à 11 ans, et 74 de 11 à 19 ans. Il n’est donc pas exclu que, dans cette étude, les cas de charge virale élevée correspondent à une minorité d’enfants symptomatiques venant se faire tester, et que la majeure partie de la population pédiatrique ait, en réalité, une faible charge virale. Pour ces raisons, l’équivalence entre la contagiosité des adultes et des enfants ne pourrait être formellement établie sur la base de mesures telles que celles effectuées par l’équipe du Pr Drosten.
Quid de la susceptibilité des enfants à l’infection ? Enfin, le rôle des enfants dans la propagation du virus dépend autant de leur susceptibilité à contaminer une personne saine (contagiosité) que de leur susceptibilité à être eux-mêmes infectés. Les auteurs de ces travaux ont quantifié le nombre d’interactions d’habitants de Shanghai et de Wuhan avec des patients Covid+ («contact efficace») durant plusieurs semaines. Dans ces travaux, les enfants de moins de 14 ans sont apparus avoir, pour chaque contact social avec un patient Covid+, un risque très significativement réduit – au moins de moitié – de contracter le virus par rapport aux 15-64 ans. A noter que si les données de l’étude ont, là encore, été recueillies après l’instauration de politiques régionales de confinement, les estimations des chercheurs prennent en compte ce paramètre. «Notre estimation porte bien sur le risque relatif d’infection, par tranche d’âge, pour chaque contact efficace, insiste auprès de CheckNews le Pr Marco Ajelli, co-auteur de cette étude. Néanmoins, la probabilité “pour chaque contact” d’un enfant est inférieure à celle d’un adulte.» Selon lui, l’étude menée à Shenzhen aurait pu échouer à identifier cette différence du fait d’un nombre trop réduit de personnes dans les différentes classes d’âge étudiées. Selon eux, à la date de présentation de leurs recherches, il n’existait pas d’arguments solides en faveur de l’idée que les enfants soient moins contagieux que les adultes. Les chercheurs allemands recommandent «de collecter et d’évaluer plus de données sur la charge virale», afin «d’obtenir des évaluations statistiques plus robustes, et une confirmation indépendante de [leurs] résultats».

Lire la suite sur : https://www.liberation.fr/checknews/2020/05/06/covid-19-une-etude-allemande-prouve-t-elle-que-les-enfants-sont-aussi-contagieux-que-les-adultes_1787531