Vaccin

Une référence à la polémique provoquée par le géant pharmaceutique français Sanofi. Il a suscité l’indignation en Europe en annonçant cette semaine qu’il distribuerait un éventuel vaccin en priorité aux Etats-Unis qui ont investi 30 millions de dollars pour soutenir ses recherches.Emmanuel Macron a réclamé qu’un vaccin ne soit pas soumis «aux lois du marché» tandis qu’un porte-parole de la Commission européenne a estimé qu’il «doit être un bien d’utilité publique et son accès doit être équitable et universel». En France, l’Institut Pasteur démarrera des essais cliniques pour son projet de vaccin le plus avancé en juillet et espère des premiers résultats en octobre.

Lire la suite sur : https://www.lefigaro.fr/sciences/coronavirus-il-ne-devrait-pas-y-avoir-de-vaccin-avant-18-mois-20200516