Des masques qui détectent le coronavirus et autres innovations

Une équipe du Massachusetts Institute of Technology (MIT) et de Harvard travaille actuellement sur des masques qui deviennent fluorescents lorsqu’ils sont exposés au coronavirus. Ce matériel s’active en présence de l’humidité de la salive, combiné à une séquence génétique du virus. Son respirateur antimicrobien par irradiation (A.I.R. Device) se porte au niveau de la bouche et sous un masque de protection standard. Une équipe de chercheurs de l’université l’Alberta au Canada, menée par le professeur Hyo-Jick Choi, planche actuellement sur l’utilisation du sel pour neutraliser le coronavirus. Ils ont recouvert des masques d’une fine couche de chlorure de sodium qui « perfore les particules du virus et le détruit complètement » selon le professeur. Grâce à une faible charge électrique, le masque bloquerait 99 pourcents des particules de plus de 0,3 microns, et 80 pourcents des particules plus petites, selon le fabricant.

Lire la suite sur : https://www.futura-sciences.com/tech/actualites/technologie-masques-detectent-coronavirus-autres-innovations-81064/