Le coronavirus tue plus de jeunes au Brésil

La proportion de jeunes adultes morts du coronavirus est plus élevée au Brésil que dans la plupart des autres pays, notamment chez les plus pauvres, qui ont plus de mal à respecter les règles de distanciation sociale. Cette différence s’explique tout d’abord par la pyramide des âges: 13,6% des Brésiliens seulement ont plus de 60 ans, contre 25% en Espagne et 28% en Italie. Mais d’autres facteurs entrent en ligne de compte. La part des moins de 60 ans dans les décès liés au coronavirus, qui était de 19% début avril, est passée à 31% cette semaine, alors que le pays a franchi la barre des 1 000 morts quotidiens pour la première fois mardi et que la courbe s’accélère. Mais beaucoup d’entre eux ont eu du mal à s’inscrire et des foules se sont agglutinées pour affronter de longues files d’attente de plusieurs heures devant les succursales de la banque publique Caixa. Pour Julio Croda, infectiologue de l’Université de Mato Grosso du Sud, les jeunes adultes pauvres encourent également plus de risques d’être gravement atteints par la maladie. «Cela bat en brèche le discours de ceux qui prônent l’isolement vertical, qui consiste à ne confiner que les personnes âgées», ajoute cet ancien haut fonctionnaire du ministère de la Santé, qui a démissionné fin mars pour désaccord avec la politique suivie.

Lire la suite sur : https://www.journaldemontreal.com/2020/05/22/le-coronavirus-tue-plus-de-jeunes-au-bresil