L'Afrique

Selon Africa CDC, le Centre africain de prévention des contrôles des maladies, le continent recensait ce samedi 177 953 cas de Covid-19 et 4 936 décès dus à la maladie.

Au Sénégal, sur Twitter, Aly Ngouille Ndiaye, le ministre de l’Intérieur, a maintenu le couvre-feu sur l’ensemble du territoire entre 23 heures et 6 heures et rappelé l’obligation de respecter les règles sanitaires et de distanciation physique. En conférence de presse ce samedi 6 juin il assurait, que « L’hydroxychloroquine est efficace pour réduire la charge virale, pour prévenir les complications pouvant mener au décès, et c’est un traitement est bien toléré ».

Jeudi matin, l’Afrique avait enregistré un total de 162 000 cas et 4 600 décès depuis le début de l’épidémie de nouveau coronavirus, avec une moyenne de 5 400 nouveaux cas par jour sur les sept jours écoulés.Ces chiffres pourraient augmenter de façon significative à mesure que des pays assouplissent les mesures de restriction prises pour enrayer l’épidémie.

« Notre situation va sûrement empirer avant de s’améliorer », a prédit M. Nkengasong, le directeur du Centre africain de prévention des contrôles des maladies (CDC Afrique).« Tandis que nous commençons à relâcher les mesures de confinement, ce qui fait partie de l’équilibre à trouver entre sauver des vies et sauver l’économie, nous nous attendons à voir ces statistiques augmenter » , a-t-il ajouté.Des chercheurs venus de la Société Chalenge Futura, de la Fondation congolaise pour la recherche médicale (FCRM) et de l’Université Marien Ngouabi, inspirés par un inventeur espagnol, viennent de mettre sur pied un respirateur. Le travail des chercheurs est de mettre des équipements au point ; la fabrication à grande échelle est du ressort des entreprises à qui l’inventeur Tsengué-Tsengué a demandé de prendre le relais.

Lire la suite sur : http://www.rfi.fr/fr/afrique/20200606-coronavirus-l-afrique-face-%C3%A0-la-pand%C3%A9mie-le-samedi-6-juin