Image : MAXPPP / Vincent Isore
Après les décisions de fermeture prises dans l’urgence et sans coordination, elle paraît vouloir gérer de manière plus cohérente le retour à la libre circulation.« Je crois que nous reviendrons à un fonctionnement plein et entier de l’espace Schengen à la fin juin », indiquait, vendredi 5 juin, Ylva Johansson, commissaire aux affaires intérieures, à l’issue d’une réunion en visioconférence des ministres de l’intérieur des Vingt-Sept. La France, de son côté, se réjouissait, par la voix du secrétaire d’Etat Laurent Nunez, que sa demande d’une indispensable coordination, afin d’établir une liste des pays tiers à forte circulation du virus et de définir les modalités des contrôles d’entrée de leurs ressortissants, ait été approuvée. C’est le 15 juin aussi que la Suisse (membre de l’espace Schengen mais pas de l’UE) autorisera le retour des citoyens européens, y compris britanniques.

Lire la suite sur : https://www.lemonde.fr/international/article/2020/06/06/covid-19-le-casse-tete-des-frontieres-europeennes-a-l-approche-des-vacances-d-ete_6041966_3210.html