OMS

La semaine dernière, le chef de l’OMS avait qualifié cette nouvelle phase de “dangereuse”, estimant que, malgré le besoin de sortir du confinement, le virus continuait “de se propager rapidement” et restait “mortel”.”Il a fallu plus de trois mois pour que le premier million de cas soit signalé, le dernier million de cas a été signalé en seulement huit jours”, a-t-il insisté lundi. Le chef de l’OMS a également appelé les gouvernements et les sociétés à se préparer à d’éventuelles futures pandémies qui pourraient survenir “dans n’importe quel pays à n’importe quel moment et tuer des millions de personnes parce que nous ne sommes pas préparés”.Le nouveau coronavirus a contaminé plus d’un million de personnes au Brésil, l’Amérique du sud étant l’épicentre actuel de la pandémie avec plus de 20 000 morts au Mexique, plus 8 000 au Pérou et plus de 1 000 en Argentine.

Lire la suite sur : https://www.sudouest.fr/2020/06/22/covid-19-un-million-de-cas-en-huit-jours-la-pandemie-continue-de-s-accelerer-previent-l-oms-7586852-10861.php