Coronavirus : Premières explications à la perte d’odorat chez les patients atteints du Covid-19

Fin mars, c’est par des forums de médecins oto-rhino-laryngologistes (ORL), qui s’étonnent de rencontrer plusieurs fois par jour des patients ayant subi une perte subite de l’odorat – l’anosmie – et du goût, que cette particularité émerge. On sait maintenant qu’à l’inverse d’un rhube qui vous embêche de resbirer, ce coronavirus peut supprimer brutalement toute odeur sans modifier votre respiration (ou votre élocution). « Au-dessus des fosses nasales se trouve une plaque olfactive qui est comme un toit, entre le nez et le cerveau, sauf qu’il est perçé de micro-trous où se trouvent des terminaisons nerveuses responsables du décodage de l’odeur. Dans le Covid, vous avez une inflammation de cette zone et probablement une réaction neurogène : les fibres nerveuses gonflent, ce qui fait qu’elles n’assurent plus leur fonction de transmission de l’odeur. « Lorsque l’inflammation est sévère, les cellules à proximité sont elles aussi endommagées, voire détruites, victimes de dommages collatéraux, avance l’article de The Conversation. Le temps que les neurones olfactifs se régénèrent, elles peuvent dysfonctionner ».

Lire la suite sur : https://www.20minutes.fr/sante/2807547-20200625-coronavirus-premieres-explications-perte-odorat-chez-patients-atteints-covid-19