Les survivants du Covid-19 risquent le stress post-traumatique

Le Covid Trauma Response Working Group, dirigé par l’University College London (UCL) et impliquant des experts du sud-est de l’Angleterre, a déclaré que les personnes qui avaient été en soins intensifs étaient les plus à risque. Elle a été admise à l’hôpital de Whittington, dans le nord de Londres, en mars, et y a passé plus de trois semaines, dont une en soins intensifs. Depuis qu’elle a été libérée en avril, cette femme de 59 ans a du mal à dormir à cause de l’idée qu’elle va mourir et elle a constamment souffert de flash-back.Il a ajouté que la nature unique de la pandémie, qui fait que les patients sont isolés de leur famille pendant leur séjour à l’hôpital, pourrait également aggraver les problèmes.

Lire la suite sur : https://www.bbc.com/afrique/monde-53236957