En Algérie, la forte hausse des cas de Covid-19 inquiète

L’Algérie a franchi la barre symbolique des 20 000 malades du Covid-19 depuis le début de la pandémie, et plusieurs wilayas [l’équivalent des régions] sont contraintes, une nouvelle fois, de prendre des décisions de reconfinement de la population.Pour le journal d’État L’Expression, “la situation devient de plus en plus intenable et le risque de saturation des structures de santé est désormais perceptible”.À Tizi-Ouzou, l’une des wilayas les plus touchées par le virus, les médecins et le Croissant-Rouge algérien appellent les populations locales à se remobiliser contre la pandémie.Le professeur Salim Nafti, pneumologue, n’a pas hésité à évoquer dans une déclaration au site tsa-algerie une seconde vague du virus qui frappe de plein fouet l’Algérie : En visite lundi à la ailaya de Sidi Bel-Abbes, située à 80 km d’Oran, le Premier ministre algérien Abdelaziz Djerad avait publiquement déploré le fait que “de nombreuses personnes ne se protégeaient pas avec un masque”, note le quotidien national d’information Réflexion.

Lire la suite sur : https://www.courrierinternational.com/revue-de-presse/rebond-en-algerie-la-forte-hausse-des-cas-de-covid-19-inquiete