Covid-19 : à quoi ressemblait la deuxième vague de grippe espagnole en 1918 ?

Image : LIBRARY OF CONGRES/S.P.L./COSMOS
La propagation du coronavirus à toute la planète a engendré un nouvel intérêt pour la plus grande pandémie de l’Histoire, celle de la grippe espagnole à la fin de la Première Guerre mondiale. “Il est important de distinguer les vagues saisonnières et le reflux du Covid-19 dû aux mesures de santé publique”, souligne Joel Wertheim, professeur assistant de médecine à l’Université de Californie à San Diego, contacté par France 24. Pour mieux comprendre ce que représente une deuxième vague, rien de tel que l’exemple de la plus grande pandémie de l’Histoire, celle de la grippe espagnole au siècle dernier. Car les virus de la grippe sont sujets à des mutations qui leur permettent d’échapper à l’immunité développée après de précédentes infections”, détaille la chercheuse.Certains rassemblements sont interdits et quelques lieux publics fermés, mais ces restrictions n’ont rien de comparable avec les mesures de confinement prises pour faire face à l’épidémie de Covid-19.La guerre était toujours en cours et les médecins se concentraient sur le maintien des soldats en bonne santé et sur le champ de bataille”, précise à France 24 Jim Harris, historien des sciences à l’université d’État de l’Ohio. Le 28 septembre 1918, plus de 200 000 personnes assistent à la Liberty Loan Parade de Philadelphie (Pennsylvanie), un défilé organisé pour promouvoir la vente d’obligations de guerre du gouvernement américain. Selon les spécialistes, ce contraste entre les situations de Philadelphie et de Saint-Louis s’inscrit dans un contexte plus large, dans lequel les mesures de santé publique ont clairement contribué à lutter contre la grippe espagnole.

Lire la suite sur : https://www.france24.com/fr/20200803-covid-19-%C3%A0-quoi-ressemblait-la-deuxi%C3%A8me-vague-de-grippe-espagnole-en-1918