Cette IA détecte le coronavirus dans les toux : comment ça marche ?

La toux contient des biomarqueurs sur l’état du corps. C’est ce qu’exploite cette intelligence artificielle développée par le MIT, pour mettre au point un outil de détection du coronavirus qui semble fonctionner même chez les asymptomatiques.L’intelligence artificielle a probablement un rôle à jouer pour faire avancer la science au sujet du coronavirus SARS-CoV-2, ne serait-ce que pour épauler les chercheurs. De son côté, une équipe du MIT a annoncé le 29 octobre avoir bâti un outil de détection du virus en programmant une IA capable de reconnaître le pathogène dans la toux. D’autant que le papier de recherche paru fin septembre met en évidence un outil relativement fonctionnel, tout du moins dans le contexte de laboratoire. En comparant les diagnostics, les chercheurs du MIT ont établi, pour leur intelligence artificielle, une sensibilité de 98,5 % ainsi qu’une spécificité de 94,2 %. Leur travail consiste à entraîner des réseaux de neurones artificiels à reconnaître des « biomarqueurs », c’est-à-dire des signes de votre état biologique exprimés à travers la toux ou même la parole.Lorsque quelqu’un s’exprime, plusieurs informations sont alors disponibles avec différents degrés de fiabilité, comme le langage et l’accent, le genre ou encore l’état émotionnel.

Lire la suite sur : https://www.numerama.com/sciences/662792-cette-ia-detecte-le-coronavirus-dans-les-toux-comment-ca-marche.html